Les 7 types de sucre ajouté dans notre alimentation

Tour d'horizon sur les différents types de sucre ajouté utilisés par l'industrie agro-alimentaire dans les produits vendus en supermarchés.
Quand on aime... on partage !

Important

Pour votre santé et celle de vos enfants, nous vous recommandons de limiter au maximum la consommation de sucre ou de substituts du sucre tels que les édulcorants que l’on retrouve dans les produits dits « light » ou « zéro sucre ».

Il n’est pas toujours évident de savoir si du sucre a été ajouté dans un produit, car parfois le mot « sucre » n’apparaît pas clairement dans la liste des ingrédients. Mais ne vous inquiétez pas, après la lecture de cet article, vous pourrez facilement l’identifier.

Qu’est-ce que le sucre ?

Le sucre, obtenu après extraction du sirop de betterave sucrière ou de canne à sucre, fait partie de la famille des glucides, une source d’énergie indispensable pour certaines cellules de notre organisme, notamment celles du cerveau. Les glucides sont une des composantes essentielles au bon fonctionnement de notre corps avec les lipides (les graisses) et les protéines.

Le sucre est utilisé depuis des décennies par les industriels pour améliorer le goût, la texture et la conservation des produits qu’ils fabriquent. Pour votre santé, nous vous recommandons de limiter au maximum sa consommation et de privilégier d’autres sources de glucides dans votre apport quotidien (voir notre article sur les apports nutritionnels journaliers).

Les différentes dénominations du sucre ajouté

Le sucre ajouté peut avoir différentes propriétés et formes en fonction de la façon dont il est constitué.

Le sucre

Également appelé saccharose, sucrose ou sucre de table, est un glucide simple composé d’une molécule de glucose et d’une molécule de fructose.

Le saccharose provient principalement de la canne à sucre ou de la betterave sucrière (dont la France est le premier producteur européen).

Pour obtenir le sucre tel qu’on le connaît (sous la forme cristallisée) la matière première est broyée, trempée dans l’eau chaude et pressée pour récupérer un jus qui est ensuite chauffé, décanté et filtré pour enlever toutes les impuretés. Le résultat est concentré par chauffage pour entamer le processus de cristallisation.

Le glucose et le fructose

Le glucose ainsi que le fructose sont des glucides simples. Pour simplifier, nous pourrions dire que le glucose est présent dans tout être animal alors que le fructose est plutôt présent dans les fruits. Mais, ce n’est pas tout à fait juste. En effet, le nectar des fleurs est généralement composé de glucose et de fructose, d’où la présence de ces glucides dans le miel.

Il est possible de les extraire chimiquement via l’amidon (de blé ou de maïs) par hydrolyse, c’est-à-dire que les molécules d’amidon sont cassées grâce à des enzymes afin d’en récupérer les molécules de glucose ou de fructose.

Le pouvoir sucrant du fructose est nettement supérieur à celui du glucose. À quantité égale, le fructose aura donc un goût beaucoup plus sucré que le glucose.

Le sirop de glucose ou sirop de maïs

Il s’agit d’un sirop transparent obtenu chimiquement à partir d’amidon. Le sirop de glucose est en général européen ou américain (à partir de l’amidon de maïs). Il est composé de glucose et de maltose (glucide composé de deux molécules de glucose).

Le dextrose

Le dextrose est du glucose pur. Il est obtenu par hydrolyse totale de l’amidon.

Son pouvoir sucrant est assez bas.

Le sucre inverti

Le sucre inverti ou trimoline est un mélange à portion égale de glucose et de fructose. Il est obtenu par hydrolyse mais du saccharose cette fois.

Son pouvoir sucrant est un peu inférieur à celui du fructose.

Le sirop de glucose-fructose ou isoglucose

Le sirop de glucose-fructose est un mélange de glucose et de fructose à parts variables. Si la part de fructose dépasse les 50%, on le nomme plutôt sirop de fructose-glucose.

Il est également obtenu par hydrolyse de l’amidon pour récupérer les molécules de glucose qui sont ensuite retraitées par isomérisation pour les transformer en fructose.

Le sirop de maïs à haute teneur en fructose

Le sirop de maïs à haute teneur en fructose (high corn syrup en anglais ou HFCS) est tout simplement la version américaine du sirop de fructose-glucose. À ne pas confondre avec le sirop de maïs qui lui ne contient pas de fructose.

La dénomination HFCS 42 par exemple, signifie que le sirop contient 42% de fructose.

Voilà ! Vous savez tout sur les différentes dénominations du sucre.

Si vous souhaitez aller plus loin dans votre connaissance du sucre, vous pouvez par ailleurs lire notre article « sur les différentes nuances du sucre« . Bonne lecture !

Quand on aime... on partage !