42 usages santé à base de bicarbonate

De nombreux usages du quotidien pour votre santé à base de bicarbonate : lendemains difficiles, digestion, mal de gorge, coups de soleil…
Quand on aime... on partage !

Attention, le bicarbonate n’est pas un médicament et en aucun cas les conseils de cet article ne remplacent une consultation médicale.

À lire également : le bicarbonate, un produit multiusage

Bonne forme globale 

Fatigue et performance sportive

Saviez-vous que le bicarbonate était interdit aux chevaux avant une course ? C’est en effet considéré comme un produit dopant pour les chevaux quand il est administré en grande quantité, car il augmente alors le taux de dioxyde de carbone dans l’organisme.

Chez l’homme aussi, le bicarbonate a un effet significatif sur la vitesse et l’endurance des sportifs de haut niveau. Mais il est autorisé avant les courses ! Jean-Pierre de Mondenard, médecin du sport, explique que l’augmentation du dioxyde de carbone dans le corps a pour effet de limiter l’augmentation d’acide lactique, ce qui devient un avantage lors de courses de tenue. De très sérieuses études font d’ailleurs état d’une amélioration des performances pour les coureurs, cyclistes et nageurs après une prise précisément dosée de bicarbonate une heure avant une compétition1.

• Bicarbonate

Si vous avez un petit coup de mou pendant la journée, laissez dissoudre une cuillère à café de bicarbonate de sodium dans un verre d’eau et buvez immédiatement, vous serez vite revigoré. Avant une séance de sport, pour augmenter vos performances et éviter les crampes, prenez une cuillérée à café de bicarbonate diluée dans 1 litre d’eau, à boire progressivement 1 ou 2 heures avant l’effort.

1. Hadzic M, Eckstein ML, Schugardt M. The Impact of Sodium Bicarbonate on Performance in Response to Exercise Duration in Athletes: A Systematic Review. J Sports Sci Med. 2019;18(2):271-281. Published 2019 Jun 1.

Déshydratation

Les fortes chaleurs, l’effort physique, la fièvre, la diarrhée, les rhumes ou encore la grippe peuvent provoquer des déshydratations plus ou moins graves. Pour compenser la perte importante d’eau et minéraux, préparez-vous une « potion de réhydratation ».

• Bicarbonate, sucre brun, sel, jus de citron jaune ou vert

Dans 1 L d’eau minérale, diluez une cuillère à café de bicarbonate, 4 cuillères à soupe de sucre brun, 1 cuillère à café de sel et le jus d’un demi citron. Buvez cette solution tout au long de la journée, de préférence fraîche. C’est aussi la boisson idéale à emporter pour une séance de sport !

Insomnie

Je vous entends vous exclamer : le bicarbonate est un défatigant, comment peut-il aider à lutter contre l’insomnie ? Voici l’explication : dans le premier cas, vous l’ingérez, tandis que contre l’insomnie, vous agissez non pas sur votre corps directement… mais sur l’eau du bain ! Grâce à ses propriétés alcalinisantes, le bicarbonate permet d’adoucir l’eau de votre bain, en particulier si celle-ci est calcaire, ce qui modifie le pH de votre peau et accentuerait la sensation de détente. C’est ce qui vaut aux sources de Vichy, très riches en bicarbonate, une excellente réputation pour les cures thermales.

• Bicarbonate, baignoire

Quelques heures avant d’aller au lit, faites-vous couler un bain d’eau chaude (38 à 40 °C) en y ajoutant 40 g de bicarbonate, et restez-y 30 minutes. Ce n’est pas un remède miracle mais vous pourriez être surpris !

Lendemains difficiles

Après une soirée un peu trop arrosée, le bicarbonate est un grand classique pour alcaliniser un système en détresse acidique.

• Bicarbonate, jus de citron et une tisane de saule blanc

Vous pouvez mélanger deux cuillères à café de bicarbonate avec deux cuillères à soupe de jus de citron (qui est alcalinisant malgré son goût acide !) dans un verre d’eau. Pour un effet garanti, prenez en plus une tisane de saule blanc, c’est une aspirine naturelle. Toutefois, ne vous faites pas d’illusion, si vous malmenez souvent votre organisme sans lui laisser de répit, il lui faudra un peu de temps pour se rétablir.

Maux de tête

L’aspirine est un antidouleur et un anti-inflammatoire. Le bicarbonate de sodium est un antiacide. Les deux substances agissent en synergie. Le bicarbonate supprime les effets secondaires de l’aspirine.

• Bicarbonate, aspirine

Mélangez une demi-cuillerée de bicarbonate avec un sachet d’aspirine dans un verre d’eau. Ça fera des bulles, et vous n’aurez pas mal au ventre2. Si vous préférez éviter les médicaments, vous pouvez remplacer l’aspirine par une tisane de saule blanc, qui a les mêmes propriétés3.

2. Bowen, B. K; Krause, W. J; Ivey, K. J (1977). Effect of sodium bicarbonate on aspirin-induced damage and potential difference changes in human gastric mucosa. BMJ, 2(6094), 1052–1055. doi:10.1136/bmj.2.6094.1052
3. Shara, Mohd; Stohs, Sidney J. (2015). Efficacy and Safety of White Willow Bark (Salix alba) Extracts. Phytotherapy Research, 29(8), 1112–1116. doi:10.1002/ptr.5377

Crampes et courbatures

Le bicarbonate est défatigant pour vos muscles : il neutralise l’acide lactique produit lors d’un effort, diminuant vos risques de crampes et courbatures.

• Bicarbonate, baignoire

Pour récupérer et éviter les courbatures après un effort physique prolongé : dissolvez 200 g de bicarbonate dans l’eau chaude du bain, et profitez — avec un bon livre — pendant au moins 15 minutes. Si vous êtes sportif, peut-être prenez-vous parfois des électrolytes, afin de mieux récupérer après une séance de sport. Ces cachets solubles contiennent entre autres du bicarbonate ! Ci-dessous, nous vous proposons une version maison de cette potion de récupération, avec 3 ingrédients seulement.

Une limonade décontracturante : bicarbonate, sucre brun, citron jaune ou vert 

Dissolvez 1 cuillerée à soupe de bicarbonate dans 1 verre d’eau avec 2 cuillerées à soupe de sucre brun. Ajoutez ensuite 2 cuillerées à soupe de jus de citron. Le gaz carbonique qui se dégage rend effervescente cette boisson. L’effet ne dure que quelques minutes, donc buvez-la vite. Vous pouvez variez selon votre goût les dosages de sucre et de jus de citron.

Digestion

Brûlures d’estomac

Certains aliments, trop acides, sont mal supportés par l’estomac. La levure chimique utilisée dans la confection des gâteaux peut notamment provoquer des brûlures d’estomac. Pour l’éviter, on ajoute à la pâte du bicarbonate, à raison d’1 cuillerée à café pour 500 g de farine. Par ailleurs, sachez qu’une pincée de bicarbonate sur vos tomates neutralise l’acidité de la sauce tomate sans lui faire perdre son goût. Ça évitera l’irritation des muqueuses qui pourrait aggraver vos brûlures d’estomac.

• Bicarbonate, citron

Pour neutraliser les acides digestifs au niveau de l’estomac et ne pas souffrir de brûlures, diluez 1 cuillerée à café de bicarbonate dans 1 verre d’eau froide et buvez lentement. Pour un goût plus agréable, ajoutez quelques gouttes de jus de citron.

Attention : ce remède naturel et bon marché contre l’acidité gastrique ne doit pas être utilisé de façon régulière. Il peut, en cas d’abus, provoquer des ballonnements, voire de l’hypertension (par excès de sel). Si vous souffrez constamment de brûlures d’estomac, consultez un médecin.

Constipation

• Bicarbonate, Hépar

Besoin d’un laxatif ? Contrairement aux remèdes précédents pour la digestion, vous devez prendre le bicarbonate 1 heure avant le repas. Diluez 1 cuillerée à café de bicarbonate dans 1 verre d ‘eau froide Hépar et avalez !

Riche en magnésium, l’Hépar est excellente contre la constipation. Toutefois, cette eau pouvant provoquer des aigreurs d’estomac, on la combine avec le bicarbonate qui neutralise ses effets secondaires.

Diarrhées et vomissements

Vous allez avoir besoin d’une potion de réhydratation.

Digestion difficile

C’est l’un des usages les plus connus du bicarbonate. Si vous vous sentez barbouillé, le bicarbonate peut être d’une grande aide : il neutralise l’irritant acide chlorhydrique de l’estomac en le transformant en chlorure de sodium… qui n’est autre que du sel. Le secret pour terrasser les petits problèmes digestifs, c’est de prendre le bicarbonate au bon moment. L’effet alcalin du bicarbonate variera en fonction du contenu de l’estomac au moment où vous le prenez. Il vaut donc mieux attendre que la digestion soit complètement terminée pour le prendre. Il n’y aura ainsi pas de risque d’interaction avec des aliments acides et a un autre avantage : vous évitez les « rots bicarbonate ».

• Bicarbonate

Pour mieux digérer, notamment après un repas bien arrosé ou en cas d’indigestion, diluez une demi-cuillerée à café de bicarbonate dans un demi verre d’eau froide. Buvez-le d’une traite, une à deux heures après le repas. Le soulagement est quasi instantané.

• Hépar et eau de Vichy St-Yorre

Sachez aussi que les eaux les plus riches en bicarbonate sont, sans conteste, celles de Vichy. La station thermale est réputée pour les vertus thérapeutiques de ses sources depuis l’époque gallo-romaine. L’eau de Vichy St-Yorre contient 4 636 mg de bicarbonate par litre et celle de Vichy Célestins, 2 989 mg. Avant l’apparition de médicaments plus sophistiqués pour soulager les digestions difficiles, elles étaient d’ailleurs vendues en pharmacie. On les trouve aujourd’hui dans tous les supermarchés. Vous pouvez en boire 1 bouteille d’un litre chaque jour pendant 3 à 6 jours. Variez avec l’Hépar, riche en magnésium.

Attention : ces recommandations sont réservées aux adultes qui ne suivent pas un régime sans sel, qui n’ont pas subi d’opération récemment, qui ne souffrent pas de troubles digestifs chroniques ou d’ulcère. En cas de maux de ventre répétés, consultez rapidement un médecin.

Flatulences

• Bicarbonate

Contre les flatulences, buvez d’une traite 1 verre d’eau froide dans lequel vous avez dilué 1 demi-cuillerée à café de bicarbonate. Le bicarbonate neutralise les acides organiques, ce qui permet d’éradiquer les flatulences.

Indigestion après un festin

• Bicarbonate, sel, menthe fraiche

Après un excès pantagruélique ponctuel qui pèse sur l’estomac et vous donne la nausée, préparez une infusion de menthe fraîche, à laquelle vous ajoutez une pincée de bicarbonate (et pas plus d’une pincée) ainsi qu’une pincée de sel. Le goût est étrange, mais votre estomac s’en trouvera vite soulagé.

Remontées acides

• Bicarbonate

En cas de remontées acides au lever, prenez une demi-cuillerée de bicarbonate avant de vous coucher.

Vos problèmes de digestion sont-ils causés par une carence en acide chlorhydrique ? Faites le test ! Si l’excès d’acide chlorhydrique est très répandu, on connait moins le manque d’acide, aussi appelé hypochlorhydrie. L’acide chlorhydrique (HCl) joue un rôle majeur dans le processus de digestion, assurant notamment les fonctions suivantes :

  • Activation de pepsine, enzyme spécifique de la digestion des protéines ;
  • Désinfection du bol alimentaire (antiseptique, bactéricide et antifongique) ;
  • Préparation à la digestion de certains nutriments (vitamines B12, de minéraux comme le zinc, le calcium, le fer, le magnésium, le potassium) et la séparation des grosses molécules avant leur passage dans l’intestin grêle ;
  • Fermeture du sphincter œsophagien (clapet entre l’estomac et l’œsophage).

Les 7 conséquences d’une carence 

  1. Une mauvaisedésinfection du bol alimentaire qui entraîne une augmentation des bactéries dans l’intestin grêle, des ballonnements et des douleurs ;
  2. Des carences, notamment en vitamines du groupe B, entraînant une augmentation du risque cardiovasculaire ;
  3. Une anémie (notamment en cas de maladie de Biermer) ;
  4. Une fatigue inexpliquée ;
  5. Une moindre résistance au stress, conséquence de certaines carences (Magnésium, vitamines du groupe B en particulier) ;
  6. Une mauvaise assimilation des protéines entraînant une perte musculaire malgré des apports corrects ;
  7. Un Reflux Gastro Œsophagien (RGO) : ceci s’expliquerait par la production excessive de gaz par les bactéries en excès dans l’estomac, qui comprimerait le sphincter gastro-œsophagien (clapet étanche faisant la jonction entre l’œsophage et l’estomac).

Le test Il existe un test bien connu des naturopathes dont la fiabilité n’est pas absolue, mais qui donne néanmoins de précieuses indications sur la production d’acide : Sur une journée : Matin, midi et soir, sur un estomac vide depuis au moins 2h :

  1. Mettre 1/4 de cuillère à café de bicarbonate de soude dans un verre d’eau ;
  2. Munissez-vous d’une montre ;
  3. Buvez le mélange et notez le temps d’apparition d’un rot conséquent :
  • 1 à 2 minutes : taux normal
  • 3 à 5 minutes : hypochlorhydrie (taux bas)
  • Au-delà de 5 minutes : achlorhydrie (potentiellement pas d’acide chlorhydrique). Explication : Le mélange dans l’estomac du bicarbonate de soude et de l’acide chlorhydrique fabrique du dioxyde de carbone. C’est ce gaz qui crée les éructations.

Quelles solutions ? Avant toutes choses, et comme c’est la règle en naturopathie, il convient de déterminer la cause d’un éventuel manque d’acide. 

Une fois celle-ci identifiée, certains compléments pourront être proposés ponctuellement par votre naturopathe le temps que le corps retrouve ses capacités initiales. Parmi ces compléments, on trouve notamment le vinaigre de cidre.

Sphère ORL (gorge, nez, oreilles) 

Mal de gorge

 • Bicarbonate, citron

Aux premiers signes d’un mal de gorge, gargarisez-vous avec la solution suivante pendant 1 minute : 

  • 1 cuillerée à soupe de bicarbonate diluée dans 1 verre d’eau tiède ;
  • 1 cuillérée à café de jus de citron frais (bio de préférence). 

Répétez l’opération matin et soir, jusqu’à ce que les symptômes s’atténuent. Le jus de citron calme le mal de gorge et le bicarbonate aseptise la partie enflammée de l’arrière-gorge (pharynx).

 • Bicarbonate, sel, miel

Si votre mal de gorge persiste, essayez le mélange bicarbonate-sel-miel, à raison d’une demi-cuillerée à café chacun dans une tasse d’eau tiède. Ce trio a un effet antibactérien garanti et le sel aide à dégager les mucosités qui encombrent la gorge.

Bouchon de cérumen

Même si la cire d’oreille est là pour nous protéger, il est vrai que quand elle s’accumule en trop grande quantité et qu’elle forme un bouchon, elle devient vraiment désagréable. Faites-vous confirmer le diagnostic par un médecin.

 • Bicarbonate, pipette

Si votre spécialiste vous confirme que vous avez un bouchon de cérumen, voici ce que vous pouvez faire pour déloger naturellement la cire d’oreille : 

  1. Diluez une cuillère à café de bicarbonate dans une tasse d’eau tiède ;
  2. Allongez-vous d’abord sur le côté, puis avec une pipette, prélevez un peu de cette solution pour l’injecter dans votre conduit encrassé ; 
  3. Laissez agir 1 à 2 minutes.

Ne vous mettez surtout pas de bicarbonate dans l’oreille si vous avez mal !

Il existe un principe inaliénable au lavage d’oreille : il ne faut jamais n’insérer de liquide dans son oreille quand on a mal sans auscultation préalable par un professionnel de santé, car cette douleur pourrait être due à une rupture du tympan (fréquente). Le liquide risquerait alors de traverser l’oreille, attaquant les cellules de l’oreille interne, ce qui diminue vos capacités auditives, parfois de façon durable.

Né bouché

Vous aurez besoin d’un Lota, aussi appelé Neti pot ou équivalent. En pharmacie vous trouvez cet ustensile sous le nom Rhino Horn.

 • Bicarbonate et Lota

Diluez 1 cuillerée à café de bicarbonate et 1 cuillerée à café de sel dans votre Lota ou équivalent. Penchez-vous au-dessus d’un lavabo, et versez ce mélange dans une narine, l’eau va ressortir par l’autre. Procédez de même avec l’autre narine. Renouvelez ce bain nasal trois fois de suite. 

Remarque : Il est possible que de l’eau ruisselle le long de votre visage et sur vos vêtements ; la sensation n’est pas toujours agréable mais c’est un mal pour un bien… Contrairement aux sprays qui débouchent souvent vos narines de façon superficielle, ce rituel débouche vos narines en profondeur.

Sinusite, rhume

 • Bicarbonate et compte-goutte ou Lota

Si vous souffrez de sinusite ou rhume : allongez-vous sur le dos et mettez (à l’aide d’un compte-gouttes) dans chaque narine 1 goutte de la solution suivante : 1 quart d’1 cuillerée à café de bicarbonate et 1 quart d’1 cuillerée à café de sel de mer diluée dans un bol d’eau tiède. Le bicarbonate contribuera à assécher votre cavité nasale. Vous pouvez aussi utiliser le Lota, Neti pot ou Rhino Horn (voir les indications au paragraphe précédent « Nez bouché »).

Puis, vous pouvez vous gargariser avec 1 demi-cuillerée à café de bicarbonate et de sel dans une grande tasse d’eau tiède. Selon des chercheurs de l’université de Chicago aux Etats-Unis, cela contribuerait à éviter les rhumes et diminuer leur durée4.

4. Egan M, Hickner J. Saline irrigation spells relief for sinusitis sufferers. J Fam Pract. 2009;58(1):29-32.

Problèmes intimes

Calcul urinaire

Une étude5 réalisée sur des patients souffrant régulièrement de calculs urinaires a démontré que la prise de bicarbonate empêchait la formation de calcul d’oxalate de calcium et d’acide urique. Afin d’atteindre un niveau de pH suffisant pour éviter de développer cette affection, les participants ont bu 2 673 (mg/L) de bicarbonate dilué dans 1,5 litre d’eau minérale, 1 fois par jour pendant 3 jours. Cette étude indique donc qu’il pourrait être bénéfique de faire de courtes cures de bicarbonate pour les patients concernés par le problème et ne présentant pas de contre-indications. En revanche, les personnes souffrant de calculs de phosphate de calcium devraient s’abstenir car le bicarbonate accroît le risque d’en développer chez les personnes sensibles.

 • Bicarbonate

Diluez 2 cuillères à café de bicarbonate dans 1,5 litre d’eau minérale, à boire tout le long de la journée pendant 3 jours.

5. O Karagülle, U Smorag, F Candir, et al. Mineral waters containing bicarbonate reduce the risk of urinary stone formation in patients with multiple episodes of calcium oxalate urinary stones. World J Urol. 2007 Jun;25(3):315-23.

Infections urinaires

L’infection urinaire chez l’adulte (ou cystite) indispose davantage les femmes que les hommes. Il s’agit d’une inflammation de la vessie, laquelle peut être causée par une consommation insuffisante d’eau (boire beaucoup d’eau contribue à évacuer les germes), à un rapport sexuel ou à une mauvaise hygiène intime. Le bicarbonate peut soulager les symptômes d’une cystite légère.

• Bicarbonate

Diluez 2 cuillères à café de bicarbonate dans 300 ml d’eau. Buvez huit verres de cette potion pendant la journée. Ce traitement devrait être suffisant. Si les symptômes persistent, consultez immédiatement un médecin.

Attention, cette potion n’est pas pour tout le monde

Le bicarbonate est contre-indiqué en cas d’insuffisance cardiaque ou rénale. Il est, d’autre part, très riche en sodium. C’est la raison pour laquelle son utilisation prolongée est susceptible de provoquer (rarement) l’apparition d’un œdème des chevilles, ou des nausées. C’est pourquoi son utilisation doit rester ponctuelle, sauf indication contraire de votre médecin.

Mycose vaginale

La muqueuse vaginale est un milieu naturellement acide qui le devient encore plus si les champignons prolifèrent de manière anarchique. L’un de ces malfrats, connu sous le doux nom de candida albicans, est responsable de la plupart de ces mycoses. Il résiste à la plupart des antifongiques classiques. Une étude menée par le laboratoire de mycologie médical du Centre Hospitalier Universitaire de Strasbourg6 a démontré que le bicarbonate interrompt la croissance de ce champignon et d’autres de ses cousins.

 • Bicarbonate, huile essentielle de thym, lavande et romarin

En attendant de consulter un médecin, diluez une cuillère à soupe de bicarbonate dans un litre d’eau tiède. Vous pouvez aussi ajouter 6 gouttes d’huile essentielle de thym, lavande et de romarin (2 gouttes de chaque). Puis lavez la peau et les muqueuses contaminées, soit en utilisant un bon vieux bidet si vous en avez un, soit en vous servant d’un gant de toilette doux et propre. Laissez agir 10 à 15 minutes. Essuyez-vous avec une serviette propre, sans rincer.

6. Letscher-Bru V, Obszynski CM, Samsoen M, et al. Antifungal activity of sodium bicarbonate against fungal agents causing superficial infections. Mycopathologia. 2013 Feb;175(1-2):153-8. doi: 10.1007/s11046-012-9583-2. Epub 2012 Sep 19. PMID: 22991095.

Quelques conseils supplémentaires

Consultez toujours un médecin pour vous assurer que ces troubles ne sont pas les symptômes d’une maladie plus sérieuse. Respectez des règles d’hygiène strictes, mais ne pratiquez pas de toilette intime trop invasive (douches vaginales, lingettes et savons antibactériens). Enfin, portez des sous-vêtements en coton, évitez les strings et les pantalons serrés qui favorisent humidité et irritations.

Hémorroïdes

Le terme hémorroïdes vient du grec haema – sang, et rhoos – qui coule. On trouve déjà des références de l’usage du bicarbonate (alors appelé natron) contre les hémorroïdes dans les écrits du célèbre médecin Hippocrate, en 460 avant JC.

 • Bicarbonate, vinaigre de cidre, baignoire

En attendant votre prescription de crème, le bicarbonate va déjà soulager les démangeaisons. Faites-vous couler un bain, dans lequel vous ajouterez une tasse de bicarbonate et deux tasses de vinaigre de cidre. Prélassez-vous dans cette solution pendant au moins 20 minutes.

Maladies de la peau

Démangeaisons

 • Bicarbonate, eau minérale ou eau d’hamamélis

Formez une pommade en mélangeant 3 cuillerées à soupe de bicarbonate à 1 cuillerée à soupe d’eau minérale (ou d’eau d’hamamélis, un arbuste dont l’écorce et les feuilles ont des propriétés astringentes). Appliquez cette pommade à l’endroit des démangeaisons et massez légèrement pour qu’elle pénètre dans la peau. Laissez agir une dizaine de minutes puis rincez.

Boutons d’allergies 

 • Bicarbonate

Appliquez sur vos boutons d’allergies des compresses trempées dans une solution composée d’1 cuillerée à soupe de bicarbonate diluée dans 25 cl d’eau à température ambiante. Répétez cette opération jusqu’à 3 fois par jour.

Eczéma, psoriasis

Certaines maladies de peau chroniques, tels l’eczéma ou le psoriasis, s’avèrent aussi douloureuses physiquement que psychiquement. Sources de gêne et de complexes, elles peuvent porter préjudice à notre vie sociale, surtout si les lésions touchent le visage ou les mains. D’origine allergique ou en partie génétique (le psoriasis), ces affections répondent inégalement aux médicaments. Le bicarbonate peut soulager et traiter en rééquilibrant le pH de la peau et en limitant l’infection. N’appliquez pas ces traitements aux enfants sans avis médical.

 • Bicarbonate

Pour des petites lésions : formez une pâte en mélangeant le bicarbonate à un peu d’eau (dans la proportion de 3 doses de bicarbonate pour 1 dose d’eau). Appliquez cette pâte sur la zone irritée, enroulez-la de sparadrap, et laissez agir une demi-heure.

  • Bicarbonate, baignoire

Pour des lésions étendues : Faites dissoudre 50 g de bicarbonate de sodium PHEUR PDR idéalement, ou à défaut 6 cuillères à soupe de bicarbonate alimentaire dans un bain d’eau chaude ou tiède (35 à 38°C). Ce bain adoucira votre peau et apaisera vos démangeaisons.

Furoncles

Des furoncles se forment sous la peau lorsque des bactéries infectent et enflamment des poils sous-cutanés. Ils sont rouges, remplis de pu et douloureux.

 • Bicarbonate

Contre les furoncles, formez une pâte en mélangeant le bicarbonate à un peu d’eau (dans la proportion de 3 cuillères à café de bicarbonate pour 1 dose d’eau). Appliquez cet emplâtre sur les furoncles et laissez agir une demi-heure. Répétez cette opération au minimum deux fois par jour.

Herpès ou bouton de fièvre

 • Bicarbonate

Contre les boutons d’herpès buccal, formez une pâte en mélangeant le bicarbonate à un peu d’eau (dans la proportion de 3 doses de bicarbonate pour 1 dose d’eau). Appliquez cette pâte sur les boutons et laissez agir une demi-heure. Le bicarbonate va dessécher l’herpès. Si vous en avez la possibilité, répétez l’opération deux fois par jour.

Transpiration et mauvaises odeurs

Si vous avez déjà tout essayé mais sans résultat, du déodorant spray à la pierre d’alun, le bicarbonate vous aide à prévenir des mauvaises odeurs de transpiration tout en hydratant la peau, pensez-y !

 • Bicarbonate, huile de coco, fécule de maïs ou pomme de terre, huiles essentielles de palma rosa, citron, lavande

Pour prévenir la formation des mauvaises odeurs liées à la transpiration et avoir les aisselles toutes douces, appliquez un déodorant.

Verrues

 • Bicarbonate, eau de source

Les verrues sont d’origine virale. Rarement douloureuses, elles sont toutefois gênantes et inesthétiques. Pour vous en débarrasser, étalez sur l’excroissance une pâte épaisse composée de 3 cuillerées à café de bicarbonate pour 1 cuillerée d’eau de source. Protégez, au besoin, avec une compresse stérile ou un sparadrap, et laissez agir 1 heure, rincez et essuyez. Renouvelez jusqu’à disparition. Cette méthode fonctionne surtout sur les verrues récentes.

Zona

Toute personne qui a déjà contracté la varicelle peut développer un zona. La cause de la réactivation du virus reste à ce jour inconnue. Le zona se manifeste par des boutons rouges qui défigurent votre épiderme.

 • Bicarbonate, baignoire

Pour calmer la douleur et assécher les éruptions, faites-vous un bain d’eau fraîche avec une demi-tasse de bicarbonate. Consultez toujours un médecin pour vous assurer du diagnostic avant de faire quoi que ce soit.

Hygiène bucco-dentaire

Aphtes

Le bicarbonate peut aider à calmer la douleur d’un aphte. L’acidité de votre bouche peut irriter davantage l’aphte et le rendre plus douloureux. Le bicarbonate ne va pas faire partir l’aphte comme par magie mais en neutralisant l’acidité, il apaise la douleur7 et optimise la cicatrisation8.

 • Bicarbonate

Faites une pâte avec le bicarbonate en mélangeant un peu de poudre avec quelques gouttes d’eau. Appliquez directement à même l’aphte avec votre doigt ou un coton et laissez poser 1 à 3 minutes. Puis rincez-vous la bouche en vous gargarisant.

Bain de bouche

Le bain de bouche permet d’éliminer les résidus, souvent acides, qui s’insinuent entre les dents et que la brosse à dent ne parvient pas à déloger. À la longue ces résidus attaquent l’émail et favorisent les caries. Petit plus : ce bain de bouche rafraîchit l’haleine.

7. MacDonald J. Canker sore remedies: baking soda. CMAJ. 2002;166(7):884. https:// www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC100914/
8. Birt D, From L, Main J. Diagnosis and management of long-standing benign oral ulceration. Laryngoscope. 1980 May;90(5 Pt 1):758-68. PMID: 6990140. https://pubmed. ncbi.nlm.nih.gov/6990140/

• Bicarbonate

Une fois par semaine, diluez 1 cuillerée à café de bicarbonate dans 1 verre d’eau. Gargarisez-vous avec cette solution pendant 1 min. Recrachez et rincez-vous la bouche à l’eau froide.

Caries

Le brossage régulier des dents avec du bicarbonate (une fois par semaine) est une protection efficace contre les caries, votre salive ayant un pH naturellement acide.

 • Bicarbonate

Pour calmer une gingivite (inflammation des gencives), faites un bain de bouche puis trempez votre doigt humide dans du bicarbonate en poudre et massez les endroits douloureux. Des études ont démontré une efficacité du bicarbonate contre les gingivites9 .

9. Sabharwal A, Scannapieco FA. Baking soda dentifrice and periodontal health: A review of the literature. J Am Dent Assoc. 2017 Nov;148(11S):S15-S19. doi: 10.1016/j. adaj.2017.09.010. PMID: 29056185.

Santé des pieds

Non, le bicarbonate ne fait pas disparaître les ampoules !

On lit dans certains livres mal informés que le bicarbonate fait disparaître les ampoules. En cas d’ampoule, un bain de pied au bicarbonate peut tout au mieux apaiser vos douleurs sur le moment. Mais l’ampoule sera toujours là au bout de 15 mn, et dès que vous remettrez vos chaussures elle se ravivera. Le mieux dans ce cas est de s’en tenir au bon vieux pansement spécial ampoule.

En revanche le bicarbonate est utile en cas de cals, corps, durillons, de mycoses et pieds enflés, et il adoucit la peau !

Mycoses des pieds

Les mycoses des pieds, aussi appelées pieds d’athlètes, sont favorisées par la macération de la transpiration dans des chaussures fermées et mal aérées. Elles se traduisent par des démangeaisons, des rougeurs et des fissures entre les orteils. Si une mycose n’est pas traitée, elle peut se transmettre à d’autres parties du corps. Méfiez-vous, car elle est très contagieuse. Chez les diabétiques, ce type d’atteinte peut avoir des conséquences graves.

Il est préférable de commencer le traitement dès l’apparition des premiers symptômes, vous n’aurez que plus de chances de vous en débarrasser rapidement.

 • Bicarbonate, bassine

Diluez 2 cuillerées à soupe de bicarbonate « alimentaire » dans une bassine de 4 ou 5 litres d’eau tiède, 4 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé et de citron (facultatif). Laissez tremper vos pieds pendant environ une demi-heure et essuyez-vous bien, surtout entre les orteils. Renouvelez jusqu’à disparition complète des symptômes. Cette formule vaut aussi pour les mycoses des ongles. Ces bains n’empêchent pas de recourir à une pommade antifongique si vous le désirez.

Bobos du quotidien

Brûlures

• Bicarbonate

En cas de brûlure légère (premier degré), formez une pâte en mélangeant le bicarbonate à un peu d’eau, dans la proportion de 3 doses de bicarbonate pour 1 dose d’eau. Appliquez cet emplâtre à l’endroit des brûlures et laissez agir une demi-heure.

Ou encore, mettez 1 cuillerée à soupe de bicarbonate de sodium dans un bol d’eau très froide. Tamponnez rapidement la zone touchée à l’aide d’un coton.

Attention : les brûlures du premier degré se manifestent par une rougeur non circonscrite avec douleur intense. En cas de brûlure plus sévère, consultez un médecin.

Coups de soleil

  • Bicarbonate, compresses

Pour soulager la sensation de brûlure après un coup de soleil, appliquez sur votre peau des compresses trempées dans une solution d’1 cuillerée à soupe de bicarbonate diluée dans 25 cl d’eau froide. Renouvelez les applications toutes les 10 minutes jusqu’à ce que la sensation de brûlure disparaisse. En cas de coup de soleil sévère et pour éviter de vous retourner dans votre lit en vous tortillant de douleur, prenez un bain tiède dans lequel vous aurez dilué 6 cuillerées à soupe de bicarbonate avant de vous coucher.

Épine, écharde

 • Bicarbonate, sparadrap ou film alimentaire

 Pour déloger une épine ou une écharde, appliquez dessus une pâte composée d’1 cuillère à café de bicarbonate et de quelques gouttes d’eau. Recouvrez-la d’un sparadrap ou de film alimentaire et attendez quelques heures. L’écharde ou épine devrait être remontée à la surface. Vous n’avez plus qu’à l’enlever à l’aide d’une pince à épiler.

Piqûres d’insecte, de méduse

 • Bicarbonate, vinaigre de cidre

Contre les piqûres d’insecte ou de méduse, formez une pâte en mélangeant le bicarbonate à du vinaigre de cidre (3 doses de bicarbonate pour 1 dose de vinaigre environ ; il ne faut pas que la pâte soit trop liquide). Appliquez cette pâte sur les piqûres et laissez agir une demi-heure ou plus, en la maintenant au moyen d’une bande ou de film alimentaire. La démangeaison se calmera rapidement, et vous éviterez que la zone enfle. Le traitement sera d’autant plus efficace qu’il aura été rapide.

Pour les piqûres de méduses, si vous avez une baignoire à proximité, nous vous conseillons un bain d’eau tiède auquel vous aurez ajouté une tasse généreuse de bicarbonate. Restez dans ce bain une demi-heure.

Piqûre d’ortie

 • Bicarbonate, vinaigre de cidre

On passe du registre animal au registre végétal, mais l’effet du bicarbonate sur les piqûres d’ortie est le même que pour les piqûres d’insecte ou de méduse. Le mieux est d’agir vite. Mélangez 3 doses de bicarbonate pour 1 dose de vinaigre dans un récipient, appliquez sur la zone touchée par la piqûre, maintenez au moyen d’une bande ou de film alimentaire. Au bout de 15 minutes, vous devriez déjà ressentir une amélioration. Au besoin, laissez poser un quart d’heure de plus puis rincez à l’eau tiède.

Os et articulations

Arthrite, crise de goutte

Selon Gerald Litwack10, professeur de médecine moléculaire, un régime trop acide pendant plusieurs semaines ou mois peut provoquer des crises de goutte, des rhumatismes et de l’arthrite. Le mécanisme est le suivant : lorsque le pH sanguin est trop faible, le corps réagit en urgence en puisant du calcium et du magnésium dans les os et le déverse dans le sang et les tissus, afin de rétablir un pH neutre. Cette perte minérale crée de l’inflammation, qui a pour conséquences de déformer les os. La polyarthrite rhumatoïde, une forme d’arthrite, est une des causes les plus fréquentes de déformation des doigts.

 • Bicarbonate

En cas de crise de goutte, buvez un grand verre d’eau additionnée d’1 demi-cuillère à café de bicarbonate deux fois par jour, 1 à 2 heures après le repas, jusqu’à ce que la crise passe. Une petite dose de bicarbonate dans un verre d’eau permet de neutraliser l’effet d’un repas trop acide. Selon le Dr. Litwack, l’alcalinité produite en buvant du bicarbonate pourrait dissoudre les douloureux cristaux d’acide urique de la goutte et calmer l’inflammation de l’arthrite.

Les trois formes de l’arthrite

L’arthrite est une inflammation élevée et précoce de l’articulation. Elle peut être d’origine infectieuse (par exemple, la maladie de Lyme, dans laquelle l’agent infectieux est la bactérie Borrelia burgdorferi, transmise par les tiques), dysimmunitaire (polyarthrite rhumatoïde, due à la production d’auto-anticorps dirigés contre les articulations) ou métabolique (la crise de goutte, liée à un dépôt d’acide urique dans les articulations, le plus souvent le gros orteil).

10. Titulaire d’une chaire de pharmacologie à la Thomas Jefferson University, Philadelphie. Human Biochemistry and Disease, Academic Press, 2008

Santé des enfants

Érythème fessier des bébés

 • Bicarbonate, baignoire

Les fesses de votre enfant ou de votre petit-enfant sont rouges et irritées ? C’est chose courante ! Pour soulager les démangeaisons causées par un érythème fessier et neutraliser l’acidité des urines qui marinent parfois de longues heures dans la couche, ajoutez 2 cuillères à café de bicarbonate (pharmaceutique de préférence) dans le bain de bébé. Cela calmera les irritations, et rendra ses fesses toutes douces. C’est ce qu’on appelle une « peau de bébé » !

Infection urinaire chez l’enfant

 • Bicarbonate, baignoire

En cas d’infection urinaire légère, faites prendre un bain d’eau chaude (37-40°C) de 30 minutes à l’enfant, auquel vous ajoutez 7 cuillères à soupe de bicarbonate (pharmaceutique de préférence).

Quand on aime... on partage !