Des laits infantiles contaminés par des hydrocarbures

Chaque année, des laits infantiles sont contaminés par des hydrocarbures d'huile minérales, source de danger pour la santé des nourrissons.
Quand on aime... on partage !

Voir la liste de laits infantiles que nous avons évalués.

Des sources possibles de contamination existent tout au long de la chaîne de production des produits alimentaires et malheureusement ceux destinés aux tout-petits, tels les laits infantiles, ne sont pas épargnés.

Que signifie « hydrocarbures d’huiles minérales » ?

Les hydrocarbures d’huiles minérales sont des composés organiques contenant principalement des atomes de carbone et d’hydrogène. Ce sont des extraits de roches sédimentaires que l’on retrouve dans des gisements pétroliers ou de gaz naturel. Bien qu’ils soient principalement utilisés dans l’énergie et les produits chimiques, des traces d’hydrocarbures d’huiles minérales peuvent se retrouver dans d’autres produits, y compris les laits infantiles.

Des études récentes ont révélé la présence d’hydrocarbures d’huiles minérales dans les laits infantiles vendus dans différents pays d’Europe. La contamination de produits alimentaires par ces hydrocarbures peuvent provenir de diverses sources comme les emballages (plastique ou métalliques) ainsi que les équipements de fabrication utilisés dans la production de laits infantiles. Il est également possible que les hydrocarbures soient présents dans les ingrédients utilisés, tels que les huiles végétales.

Les hydrocarbures d’huiles minérales peuvent présenter des risques pour la santé des nourrissons. Ces composés peuvent causer des dommages aux organes internes et au système nerveux, en perturbant le développement normal des enfants. Ils peuvent également provoquer des réactions allergiques et des infections.

Les hydrocarbures aromatiques d’huiles minérales (MOAH)

Les MOAH se trouvent dans les huiles minérales brutes et sont utilisées dans une variété de produits industriels, tels que les lubrifiants, les peintures et les produits en caoutchouc. Cependant, ils peuvent également se retrouver dans des produits alimentaires, des cosmétiques et des matériaux de construction.

Les MOAH peuvent causer des effets néfastes sur la santé au-delà d’une certaine quantité. Ils ont été liés à des effets cancérogènes, mutagènes et perturbateurs endocriniens. Les personnes exposées aux MOAH peuvent éprouver des maux de tête, des nausées, des vomissements et des irritations cutanées. Il a également été démontré que les MOAH peuvent causer des dommages au système reproducteur et au système nerveux.

On les retrouve également dans les produits alimentaires en raison de la contamination des sols et des eaux, et indirectement via les emballages alimentaires. Les aliments frits et les aliments en conserve sont particulièrement à risque de contenir des MOAH. Les cosmétiques et les produits de soins personnels peuvent également contenir des MOAH en raison de leur utilisation dans les parfums et les conservateurs.

Il est important de noter que les limites de la présence des MOAH dans les produits varient d’un pays à l’autre et sont réglementées par les autorités sanitaires.

Ce type d’huile ne devrait être présent dans aucun produit alimentaire du fait de leur toxicité.

Les hydrocarbures saturés d’huiles minérales (MOSH)

Les hydrocarbures saturés sont des graisses qui sont utilisées dans l’alimentation pour donner une texture agréable aux aliments et pour prolonger leur durée de conservation. Toutefois, un excès de consommation aurait des effets néfastes sur certains organes tels le foie et la rate.

Quand on aime... on partage !